Teaser de notre ciné-concert :  3 (Més) aventures de Buster Keaton

Teaser de notre ciné-concert : L’aurore

Teaser de notre ciné-concert : Ménage à trois

Ménage à trois

Ménage À Trois (réal. Abram ROOM – 1927) : Comédie satirique

Au sous-sol du numéro 3 de la rue Tretia Mechtchanskaia à Moscou, Nikolaï Batalov et sa jeune femme, Liouda Semionova, commencent une nouvelle journée. Lui est chef d’équipe sur le chantier du Théâtre Bolchoï tandis qu’elle reste à la maison pour se consacrer aux tâches ménagères et prendre soin de son mari.

En même temps, Volodia Foguel, ouvrier typographe arrive dans la capitale où il trouve un emploi dans l’imprimerie du Journal de l’ouvrier avant de chercher un logement. En cherchant, le hasard le fait rentrer chez Kolia, son ancien camarade avec lequel il a combattu dans l’Armée rouge.

Le 9 juillet, sur le chantier, Kolia reçoit un téléphonogramme lui enjoignant de se rendre en province pour une mission. Toujours gai comme un pinson, il part sans se préoccuper de ce que pense sa jeune épouse. Il croit sans doute qu’elle ne peut être que fidèle avec un époux pareil…

Durée : 87 minutes

Musique originale composée par le Baka Trio

Ménage à Trois nous plonge dans l’univers de la Russie bolchévique du début du XXème Siècle. Abram ROOM, le réalisateur, nous montre tantôt de grands espaces urbains où la ville se développe et le petit appartement exigu où vivent Nikolaï et Liouda. Bientôt, Volodia rejoindra les deux premiers protagonistes pour former ce fameux ménage à trois…

De son côté, le Baka Trio a concocté une musique 100% inédite et originale ! De la musique répétitive au Cool Jazz, l’univers sonore développé par nos 3 musiciens vous surprendra tout au long des 87 minutes du film. Avec un instrumentarium volontairement resserré autour du marimba, du vibraphone et de la batterie, le Trio compose son propre Ménage à Trois.

3 (Més) aventures de Buster Keaton

3 (Més)aventures de Buster Keaton (réal. Buster KEATON – 1920/1922) : Burlesque

 

 

Voisin, voisine (Neighbors – 1920 – États-Unis)

Buster et sa charmante voisine sont très amoureux mais le père de la jeune fille est définitivement opposé à cette union. Buster va devoir faire preuve de beaucoup d’imagination et d’habileté pour arriver à ses fins.

Malec forgeron (The Blacksmith – 1922 – États-Unis)

Buster est employé chez le forgeron du village avec qui il ne s’entend pas bien du tout. Ni avec la clientèle, d’ailleurs.

La maison démontable (One Week – 1920 –États-Unis)

Un jeune couple se fait offrir une maison en kit. Il ne reste plus qu’à la monter. Ce serait facile si un rival n’avait pas inversé les numéros des caisses…

 

Durée : 70 minutes

Musique originale composée par le Baka Trio

Concept original, les 3 (Més)aventures de Buster transportent le spectateur dans l’univers burlesque et délirant du génialissime Buster Keaton.
 
Avec une énergie commune entre l’écran et la musique, le Baka Trio vous propose un ciné-concert en trois parties où l’on passe sans difficulté d’une ambiance urbaine aux sons jazzy, à un atelier artisanal aux métaux qui claquent pour finir sur une construction endiablée avec une touche de poésie…
 
A l’aide d’un instrumentarium soigneusement choisi, le trio réussi à créer une ambiance unique pour chaque film. Avec des instruments tels que des gongs, tambour de bois, verres, cajon, tubes métalliques, djembé, morceaux de bois mais aussi les instruments phares du trio (le marimba, le vibraphone et la batterie), les musiciens manient ce large panel de sonorités pour réinventer et livrer une version inédite et novatrice de ces chefs d’œuvres de Buster Keaton.
 

L’aurore

L’Aurore (réal. Friedrich Wilhelm MURNAU et William FOX –  1927) : Drame

Une femme de la ville, qui passe ses vacances dans un petit village, séduit un fermier et le convainc de tuer son épouse. Mais au moment de noyer l’épouse dans le lac, l’homme ne s’y résout pas et sa femme s’enfuit attrapant un tramway qui passe. L’homme la suit, et le tramway amène les deux époux à la ville. Au moment de s’en retourner chez eux, une violente tempête les attend sur le lac. Tous leurs projets se voient alors bouleversés…

Durée : 100 minutes

Musique originale composée par le Baka Trio

A travers l’éventail de possibilités musicales offert par les percussions, le Trio habille l’image sans jamais la supplanter. Les instruments métalliques sont des générateurs d’atmosphères, les peaux et les bois rythment les émotions, et d’autres, plus méconnus, amplifient le mystère.

Les musiciens n’hésitent pas à attribuer des instruments, des mélodies ou des harmonies, tels des leitmotivs wagnériens, aux personnages ou aux situations du film. Ici, les gongs symbolisent la Séductrice, les éléments métalliques (multi-percussions) sont pour la campagne, le glockenspiel pour le thème de la Femme, etc…

Cinés-Concerts

Projet fruit de la complicité des trois musiciens et résultat d’un long travail de recherche, le ciné-concert du BakaTrio propose une expérience cinématographique inédite et envoûtante.

 

Les œuvres choisies par le groupe, chefs d’œuvres reconnus ou trésors oubliés du cinéma muet, sont toutes chargées d’émotions, d’humeurs, de sensations. Du drame le plus noir à la comédie la plus légère, chaque film possède une intensité visuelle qui ne demande qu’à être soutenue par la musique.

 

A travers tout un éventail de possibilités musicales offert par les percussions, le Trio sait habiller l’image sans jamais la supplanter. Les instruments métalliques peuvent être des générateurs d’atmosphères, les peaux et les bois rythmer les émotions, et d’autres, plus méconnus, amplifier le mystère. Puisant dans son inspiration multiculturelle, le groupe peut mettre en valeur dans l’œuvre ses aspects cachés, moins perceptibles, souligner sa symbolique ou évoquer un message passé discrètement par l’auteur.

 

Toutes les couleurs sonores mélangées enveloppent et guident face au grand écran le spectateur, qui ne ressortira pas indifférent de la salle sombre.

Création

Dans sa démarche de recherche et de création artistique, le Baka Trio propose d’agrandir son répertoire en s’associant à d’autres projets cinématographiques. Ce travail de recherche artistique se fera en collaboration avec la salle de spectacle.

Rémi SCHWARTZ entre au Conservatoire de Strasbourg en 2007, intégrant la classe de percussions dirigée par Emmanuel Séjourné, Denis Riedinger et Stephan Fougeroux. Après l’obtention en 2011 de deux DEM, en percussions et en musique de chambre. Il entre alors à 19 ans à la HEAR où il obtiendra, en 2014, son DNSPM.

Rémi, à la fois improvisateur, batteur, musicien d’orchestre, de chambre et interprète soliste de musique contemporaine, est également féru de musiques électroniques et est passionné par l’univers du son.

Rémi Schwartz est lauréat de deux concours internationaux (1er Prix à Fermo (Italie) en 2010 ; 1er Prix du Concours International de Percussion à Cordoue (Espagne) en 2013) et a interprété plusieurs concertos du répertoire de percussions avec orchestres dont notamment l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l’Orquesta Sinfònica de Còrdoba. Diplômé d’Etat en Enseignement des Percussions, il est aussi professeur à l’école de musique et Dettwiller.

Mathias ROMANG intègre en 2004 la classe de percussions de Thomas Vandevenne et Latif Chaarani au Conservatoire National de Région de Strasbourg.  Par la suite, il rejoint la classe d’Emmanuel Séjourné, Denis Riedinger et Stéphan Fougeroux. Il obtient son DEM de percussions avec la mention Très Bien à l’Unanimité ainsi que son DEM de Musique de Chambre avec la mention Très Bien. Mathias se perfectionne à la HEAR où il obtient son DNSPM.

En 2009, il est lauréat du concours artistique de marimba d’Epinal avec un 1er prix à l’Unanimité. En 2011, il remporte un 2nd prix du concours international de timbales de Fermo (Italie)..

Passionné d’orchestre, Mathias se produit régulièrement avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Malta Philarmonic Orchestra.

Soucieux de transmettre sa passion, Mathias enseigne la percussion dans différents établissements et conservatoires de la région. Depuis 2015,  il est Diplômé d’Etat en percussions.